• login
  • Impression
Accueil
Les cours de vente
Les prévisions d'apport
La filière des produits de la mer
Les espèces pêchées
 Les poissons plats
 Les poissons blancs
 Les poissons pélagiques
 Les raies et les requins
 Les poissons divers
 Les cephalopodes
 Les coquillages
 Les crustacés
La saisonnalité des espèces
Les recettes de cuisine
Les statistiques
La documentation
Les partenaires
La fiche d'embauche
Les prévisions météo
Plan du site

 Les poissons plats



 La Cardine



Description : Encore appelée localement limandier, slop ou limande salope (Hé oui !) ou encore limande, ce poisson peut atteindre jusqu’à 60 cm pour une taille plus courante de 25 à 40 cm. C’est une espèce qui vit surtout entre 100 et 200 mètres de fond, même si on peut la trouver entre 10 et 600 mètres. Les jeunes vivent plus profondément que les individus plus âgés. La cardine vit sur les fonds mous (vase et sable). Elle se reproduit de mars à juin. La cardine se nourrit de poissons et de crustacés.

La saisonnalité de l'espèce


 La limande franche (ou commune)



Description : Encore appelée platin, ce poisson plat vit entre 20 et 150 mètres de fond avec une préférence pour les fonds entre 20 et 40 mètres. Elle se rapproche des côtes l’été et retourne au large à l’automne. Elle vit plutôt sur des fonds sableux. Sa taille maximale est de 40 cm pour une taille plus courante de 20-30 cm. La limande franche se reproduit de février à avril. La limande franche se nourrit de vers, petits crustacés, coquillages et quelques poissons. La limande franche se différencie de la plie par sa peau lisse, de la limande sole par sa peau à la couleur uniforme, de la sole par sa bouche en bout du corps et non sous le corps.

La saisonnalité de l'espèce



 La limande sole



Description : C’est un poisson à la chair appréciée. Sa taille maximale est de 65 cm avec une taille commune de 25-35 cm. La limande commune vit plutôt sur les fonds pierreux. Elle se de préférence entre avril et juillet. Si la limande sole arrête de se nourrir l’hiver, elle chasse les vers, les crevettes, les coquillages. La limande sole se différencie des soles par une bouche au bout du corps et non par une bouche sous le corps, sur le ventre. Elle se différencie de la plie par sa peau lisse. Sa peau ocellée la différencie de la limande sole.

La saisonnalité de l'espèce

Recette : limande sole au gratin


 La Plie



Description : La plie encore appelée carrelet ou platin, peut atteindre une taille de 95 cm même si la taille la plus courante est de 25-45 cm. Elle vit généralement à la côte à environ 120 mètres de fond, sur des fonds de préférence sableux, plus rarement de graviers et de vase. Ce poisson de mer n’hésite pas à vivre dans les eaux saumâtres des estuaires. Elle se reproduit de septembre à mars. Les individus de taille courante se nourrissent de vers et de coquillages. Les plus gros individus se nourrissent surtout de coquillages. Les 4 à 7 tubercules juste derrière sa tête la différencie de la limande.

La saisonnalité de l'espèce

Recette : Filets de plie sauce hollandaise



 La Sole



Description : Espèce reine, sa taille maximale peut atteindre 70 cm avec une taille courante de 25 à 35 cm. Elle vit à 130 mètres de profondeur jusqu’à la côte à la limite des eaux douces. Elle vit sur les fonds sableux et vaseux. Au printemps, elle se rapproche des côtes au plus près pour s’en retourner dans des eaux plus profondes l’hiver. Elle se reproduit de février à avril. Elle chasse la nuit, grâce à son odorat, les vers, les crustacés, les petits coquillages à coquille très mince qu’elle avale entiers. Pour la différencier de sa cousine à la chair nettement plus fade, la sole sénégalaise ou tropicale, remarquer la tache noire sur sa nageoire près des ouïes et des yeux.

La saisonnalité de l'espèce

Recettes : sole sauce ciboulette, sole meunières, filets de sole aux champignons



 Le Barbue



Description : Poisson fin, peut atteindre jusqu’à 1 mètre exceptionnellement, même si sa taille commune est plutôt de l’ordre de 30 à 50 cm. La barbue vit sur le fond, de préférence sableux. Elle se reproduit d’avril à juillet. A l’âge adulte, c’est un carnivore chassant d’autres poissons. Cousine du turbot, elle s’en différencie par son corps plus ovale et sa peau lisse.

La saisonnalité de l'espèce

Recettes : barbue pochée, barbue rotie



 Le turbot



Description :Voici un poisson de pêche roi, tant sa chair est fine et estimée, et ce...malgré la récente montée en puissance de l'élevage de cette espèce. La mention "pêche" ou "élevage" doit être affichée à l'étal. Plusieurs pièces, toutes à la même taille sur l'étal, indiquent une provenance d'élevage. Ce poisson qui peut atteindre jusqu'à 1 mètre de long, avec une taille commune entre 40 et 50 cm, vit entre 10 et 250 mètres de profondeur. Il est adapté pour vivre sur les fonds pierreux et de sable. Les plus jeunes vivent près du littoral. C'est un champion du camouflage car il peut imiter la couleur de son environnement. Il se reproduit de mi-avril à début août. Les jeunes larves se nourrissent de phytoplancton ( micro-algue), puis de larves et d'oeufs d'autres espèces. Adulte, il chasse à la vue les autres poissons, plus rarement les crustacés. Le turbot se différencie de la barbue, sa cousine, par la forme de son corps en losange et le fait que la peau est mouchetée de petits tubercules.

La saisonnalité de l'espèce

Recette : Turbot à la Normande


Liens
Contacts
Accès
Mentions Légales
© CCI Cherbourg